print
 

Concertation sur l’avenir du parc Georges-Valbon : 3500 participants !

Le Département a lancé une concertation publique pour co-construire un projet d’avenir pour le parc Georges-Valbon et ses abords. 3500 d’entre vous ont déjà participé et répondu au questionnaire en ligne !

Vous avez été plus de 3500 séquano-dionysiens à vous mobiliser et participer à la concertation organisée par le Département sur l’avenir du Parc départemental Georges-Valbon et ses abords. Merci !

Pour continuer ensemble le débat, 3 premières réunions publiques sont organisées pour partager les premiers résultats de la concertation, réfléchir et débattre sur l’avenir de notre Parc. Nous vous invitons à un premier atelier participatif le 2 novembre prochain à 18h30 au Stade Marville, Parc Interdépartemental des sports 51 avenue Roger-Salengro 93120 La Courneuve.


Le Département de la Seine-Saint-Denis, aménageur et propriétaire du Parc depuis 50 ans, a décidé de lancer cette concertation publique afin que chacun, usagers, riverains, élus, puisse s’exprimer sur l’avenir de cet espace naturel exceptionnel. Faire rentrer le Parc dans la ville, relier les différentes communes au Parc, réfléchir les activités et les animations qu’on y trouve, lutter contre son enclavement, favoriser son accessibilité, aménager en partie ses abords pour y reconstruire un tissu urbain… sont autant de questionnement au cœur de cette démarche.

Il y a quelques mois, un cabinet d’architecture avait présenté un projet d’aménagement du parc départemental Georges-Valbon prévoyant la construction de 24 000 logements empiétant sur tout le pourtour de l’espace vert. Ce projet a suscité un vif débat et un inquiétude légitime notamment auprès de nombreux habitants, associations et élus locaux.

Stéphane Troussel avait alors interpellé par courrier le Premier ministre sur les intentions de l’État s’agissant du parc. Manuel Valls a apporté un certain nombre de clarifications. La plus importante étant que le projet du Central Park n’est pas celui de l’Etat. Par ailleurs, aucune construction dans le parc ne se fera sans l’accord des élus locaux. Le 1er juillet dernier, lors d’une conférence de presse, Stéphane Troussel a déclaré : « Nous pouvons donc affirmer aujourd’hui qu’il n’y aura pas un logement construit dans le Parc Georges-Valbon. À ce jour, aucun élu n’y est favorable et nous souhaitons tous préserver et mieux valoriser cet espace naturel exceptionnel. »

Cependant, les questions de l’aménagement du parc, de ses accès, de son intégration à la ville et notamment aux projets de transports du Grand Paris, du besoin de logements restent posées. Stéphane Troussel a déclaré : « Pour réfléchir à son avenir, nous avons donc souhaité lancer une grande concertation publique auprès des habitants.  »

Des entretiens individuels se sont déroulés cet été dans le parc, sur ses usages, son accessibilité et son rapport à la ville. Du 26 août au 20 septembre, le Département a mis en ligne un questionnaire sur ce site Internet. Une phase d’ateliers suivra à partir du 2 novembre. Il s’agit de proposer à tous les habitants et tous les acteurs de cette concertation d’imaginer le parc de demain : ces nouvelles entrées possibles, l’introduction éventuelle d’équipements de loisirs et de culture ou encore les manières de relier le parc à la ville…

Le parc Georges-Valbon est le poumon de la Seine-Saint-Denis, son avenir sera dessiné par ses habitants.

JPEG - 99.3 ko
Dans  L’essentiel du Département

Le Président du Conseil départemental

Stéphane Troussel avait été élu Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis le 4 septembre 2012. Il a été réélu le 2 avril 2015, Président du Conseil départemental.


Le Conseil départemental

L’ Assemblée départementale est désormais composée de 42 conseillers départementaux élus au suffrage universel pour six ans lors des élections départementales.


Le magazine départemental

Les nouveaux magazines mensuels du Conseil départemental sont à retrouver sur lemag.seinesaintdenis.fr


Le Département et les associations

Comment le Département apporte un appui aux associations ? Cet appui peut être financier, mais pas seulement.


Le budget du Département

Les élus du Département ont adopté un budget pour continuer à construire l’avenir tout en limitant l’endettement.


Marchés publics

Le Département a recours aux marchés publics dans le respect des principes de liberté d’accès à la commande publique, d’égalité de traitement des candidats et de transparence des procédures.


Le territoire

Le territoire de la Seine-Saint-Denis compte plus d’1,5 M d’habitants sur 236 km2 dans 40 communes.


Actions et grands projets

Le Conseil départemental met en œuvre des politiques innovantes pour tous, afin de répondre aux besoins d’un département en perpétuel mouvement.


Les politiques départementales

Les politiques du Département s’organisent autour de neuf missions, qui sont chacune mise en œuvre par une ou plusieurs directions.