print
 

Cécifoot au Bourget : le handisport à l’honneur

Samedi 26 avril 2014, le club de football du Bourget a accueilli deux finales de cécifoot, football joué par des mal et non-voyants, en présence de Stéphane Troussel, le président du Conseil général.

Le cécifoot, ce sont deux équipes de 5 joueurs qui s’affrontent sur un terrain aux dimensions de handball. Sur ces 10 joueurs, seuls les gardiens sont des voyants. Les joueurs de champ, eux, s’orientent au bruit d’un ballon muni de grelots et prêtent aussi attention aux indications d’un guide placé derrière le but adverse. Une discipline impressionnante, faite d’entraide et de virtuosité technique.

"C’est un sport qui a été inventé au Brésil il y a une cinquantaine d’années puis qui a été développé en France, à Saint-Mandé, à partir de 1987", explique Charly Simo, entraîneur justement de l’équipe de Saint-Mandé et par ailleurs sélectionneur des Bleus dans la discipline.

JPEG - 85.7 ko

Samedi, le club de football du Bourget a donc accueilli deux finales régionales de cécifoot au stade municipal. Le président du Conseil général Stéphane Troussel était d’ailleurs présent pour assister aux rencontres et rappeler les nombreux efforts déployés par le Département en direction du handisport.

En 2013, le projet départemental en faveur de la promotion du sport pour les handicapés a ainsi mobilisé au total 190 000 euros. Et du 14 au 18 mai, la 5e édition de l’Intégrathlon, grande fête en Seine-Saint-Denis destinée à réunir valides et handicapés autour du sport, devrait encore attirer un public nourri.

Le comité handisport 93 œuvre lui aussi beaucoup pour le développement de la pratique sportive des handicapés sur le territoire. Avec 11 ou 12 clubs handisport affiliés en Seine-Saint-Denis, il souhaite augmenter son rayonnement sur le territoire. "L’une des facettes de notre action est notamment de travailler avec les intercommunalités, les collectivités locales. Nous nous attachons à former les éducateurs sportifs pour que le mercredi, les enfants puissent de plus en plus avoir une pratique handisport", détaille Régis Forgeot, secrétaire du Comité handisport 93.

Mais samedi, les clubs vainqueurs n’étaient pas issus du 93. Dans la catégorie mal-voyants, l’AVH (Association Valentin Haüy) l’a emporté face à l’AC Boulogne-Billancourt tandis que chez les non-voyants, Saint-Mandé s’est imposé face à l’AVH-Paris.

La Seine-Saint-Denis, elle, compte bien deux associations de football en fauteuil électrique, mais pas encore de club de cécifoot. Un projet est toutefois dans l’air, avec le club du FC Bourget qui souhaiterait ouvrir à partir d’octobre une section cécifoot.
A l’heure actuelle, il existe une quinzaine de clubs en France, dont trois en Ile de France. La France est aussi représentée au niveau national, son équipe ayant obtenu la médaille d’argent aux Jeux de Londres et visant désormais le podium lors de la prochaine Coupe du Monde à Tokyo en novembre.

Christophe Lehousse

JPEG - 94.8 ko
Rendez-vous :

La ville de Montreuil organisera mardi 29 et mercredi 30 avril, deux compétitions auxquelles participera le Comité handisport 93.
Mardi se dérouleront des championnats inter-départementaux de sarbacane au gymnase Auguste-Delaune (de 10 à 15h).
Et mercredi, la 6e journée multisports handicap de Montreuil réunira quelque 600 jeunes autour d’une vingtaine de disciplines différentes. De 10h à 16h 30, valides comme handicapés pourront s’essayer au cécifoot, à la boccia (pétanque en fauteuil) ou encore au basket fauteuil, au centre sportif Arthur-Ashe.

à lire aussi