print
 

Attaques contre le chèque de rentrée de 200€

Les familles de Seine-Saint-Denis ne doivent pas être prises en otage par la droite départementale.

La droite départementale a choisi d’essayer de priver, par idéologie, des milliers de familles de Seine-Saint-Denis du chèque réussite de 200€ voté par le Conseil départemental.

Alors que cette mesure sociale et éducative doit permettre aux familles de faire face à des frais d’équipement éducatifs coûteux dès la prochaine rentrée, particulièrement en période de crise, la droite départementale qui a refusé de la voter en séance s’échine à l’empêcher devant les tribunaux.

Représentant un coût significatif pour le Département en période de forte tension budgétaire, cette décision a été rendue possible par les choix de gestion fait par l’exécutif départemental.

Alors que les électeurs se sont clairement prononcés en mars dernier sur le bien-fondé de cette mesure qui figurait aux premiers rangs des propositions de la majorité départementale, l’opposition départementale tente de combattre la démocratie des urnes par les recours devant les prétoires, sans se soucier des conséquences de ces manœuvres idéologiques pour des dizaines de milliers de familles de Seine-Saint-Denis. Les parents des 18 000 futurs collégiens de 6ème apprécieront le sens de l’intérêt général de M. Chevreau et de ses acolytes.

Malgré ces tentatives d’obstruction juridique, nous mettrons tout en œuvre pour que cette mesure de justice sociale puisse s’appliquer comme prévu à la rentrée. D’ores et déjà, nous faisons appel de cette décision en référé devant le Conseil d’État. Nous ne laisserons pas la droite départementale priver les familles du chèque réussite. Les élèves de 6ème et leur famille ne disent pas merci à la droite départementale.

À LIRE AUSSI

Nous vous souhaitons une très belle année 2018 !

Le Département de la Seine-Saint-Denis souhaite à toutes et tous une très belle année 2018. Et pour vous, la Seine-Saint-Denis, c’est quoi ? Envoyez vos vœux grâce à notre carte personnalisable avec des photos qui représentent votre département !


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.


Dans  Espace presse

Marche silencieuse pour Mariama K : Hommage aux femmes victimes de violences en Seine-Saint-Denis

La famille de Mariama K, décédée dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 décembre 2017 sous les coups de son mari, la Ville de Montreuil, l’Observatoire des violences envers les femmes du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, SOS Femmes 93, la Maison des Femmes-Thérèse Clerc et l’OPHM s’associent et appellent à une marche silencieuse pour lui rendre hommage et dénoncer les violences faites aux femmes.







Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien

Aujourd’hui, jeudi 23 novembre, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a introduit les 13ème rencontres organisées par l’observatoire départementale, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.


Non à une revoyure du Grand Paris Express qui serait une atteinte au rééquilibrage territorial en faveur des territoires populaires.

"Si je suis signataire de cet appel pour le maintien du Grand Paris Express dans sa forme comme dans son calendrier de réalisation, c’est parce que je suis inquiet."


Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien.

Jeudi 23 novembre 2017 à 9h, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis introduira les 13ème rencontres Femmes du Monde en Seine-Saint-Denis, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.


Nouvelle hausse du versement transports pour le 93 et le 94 : un coup bas pour les entreprises et l’emploi !

Communiqué de presse commun du département de la Seine-Saint-Denis et du département du Val de Marne.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 290