print
 

Agir contre les violences sexuelles

En 2014, 118 femmes et 25 hommes ont été tué-e-s par leur conjoint ou
ex-conjoint. On compte également 16 femmes et 6 hommes tués par leur partenaire non-officiels (amants, petits-amis, relations épisodiques…). 35 enfants mineur-e-s ont été tués dans le cadre de violences au sein du couple.

En moyenne, chaque année, en France, on estime que 223 000 femmes âgées de 18 à 75 ans sont victimes de violences conjugales dans ses formes les plus graves (violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur conjoint ou ex-conjoint). Parmi elles, 14% ont déposé plainte. Les victimes estiment à 68% que ces violences ont eu des répercussions plutôt ou très importantes sur leur santé psychologique et, à 54%, qu’elles ont entraîné des perturbations dans leur vie quotidienne.

143 000 enfants vivent dans un foyer où une femme a déclaré être victime de violences physiques et/ou sexuelles de la part de son conjoint ou ex-conjoint. 42% de ces enfants ont moins de 6 ans. Sur un an, de novembre 2014 à octobre 2015, 82 635 faits de violences commis par conjoint ou ex-conjoint ont été recensés par les forces de sécurité en France métropolitaine. Dans 88% des cas, la victime est une femme (72 873 faits).

Depuis 13 ans, L’Observatoire Départemental des violences envers les femmes expérimente des dispositifs qui, année après année, ont fini par constituer un véritable arsenal protecteur pour les femmes victimes de violences et leurs enfants. L’objectif est de proposer une prise en charge globale, par un ensemble de mesures complémentaires adaptées à la diversité des situations et des besoins, qui permettent non seulement aux femmes de faire face à l’urgence, mais aussi de les accompagner durablement pour qu’elles reprennent leur vie en main.

Une étude sur les viols et les agressions sexuelles jugés en 2013 et 2014 en Cour d’assises et au Tribunal correctionnel de Bobigny réalisée par l’Observatoire des violences envers les femmes du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, en partenariat avec le Tribunal de Grande Instance de Bobigny :

PDF - 527.2 ko

Affiches des 11ès rencontres Femmes du monde en Seine-Saint-Denis - Novembre/Décembre 2015

JPEG - 168.3 ko



à lire aussi

Mathilde Johansson, parcours de haute volée

A 31 ans, après 12 ans de carrière au plus haut niveau et 11 participations à Roland-Garros, Mathilde Johansson, licenciée au Montfermeil Tennis 93, a raccroché la raquette. Retour sur une trajectoire de championne.


Trois jeunes éducateurs du FC Bourget récompensés pour leur travail sur le handicap

Le 16 juin, trois jeunes éducateurs du club de football du FC Bourget ont vécu Allemagne-Pologne au Stade de France à l’invitation du Département. Une récompense pour leur action au quotidien auprès de personnes handicapées.


Entre marcheurs et vogueurs à La Courneuve

Le week-end des 11 et 12 juin, l’artiste Frédéric Nauczyciel a mis la dernière main à un film rendant compte de la naissance du premier Marching Band d’Ile-de-France. Un projet franco-américain, réalisé dans le cadre d’une résidence de l’artiste à la Maison de la Culture 93 de Bobigny.


La Seine-Saint-Denis à Futur en Seine

Le Département de la Seine-Saint-Denis est partenaire de Futur en Seine, le plus grand rendez-vous européen de l’innovation, gratuit et ouvert à tous qui se tient à Paris du 9 au 19 juin. Visite guidée vidéo.


Le CeGIDD inauguré à Bobigny

Le Centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) à Bobigny a été inauguré le 9 juin 2016 par Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis notamment. Visite guidée en vidéo.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 400