print
 

Agir contre les violences sexuelles

Journée professionnelle organisée par l’Observatoire départemental des violences envers les femmes mardi 17 novembre 2015 à La Bourse départementale du travail à Bobigny.


Mobilisé-e-s contre les violences envers les femmes
Pour cette 11ème édition des rencontres « Femmes du monde en Seine-Saint-Denis »,
l’Observatoire départemental des violences envers les femmes aborde la question des violences sexuelles et de la prostitution. En 2014, 86 000 femmes âgées de 18 à 75 ans, ont déclaré avoir été victimes de viols ou de tentatives de viols. Les violences sexuelles ont de graves conséquences sur la santé physique et psychique des femmes victimes : elles affectent profondément et durablement leur santé.

 Programme de la journée professionnelle du 17 novembre

8H45 : Accueil à la Bourse départementale du travail de Bobigny
9H00 : Ouverture des 11es rencontres Femmes du monde en Seine-Saint-Denis
Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis
Marche contre les violences faites aux femmes en Argentine - juin 2015
Ester Mancera, conseillère parlementaire sur les questions d’égalité et de genre en Argentine.

9H30 : Dispositifs innovants
Le téléphone portable d’alerte pour les femmes en très grand danger, six années d’expérimentation Fabienne Klein-Donati, procureure - tribunal de grande instance de Bobigny.

Mise en oeuvre de l’ordonnance de protection en Seine-Saint-Denis :
Isabelle Schmelck, 1ère vice-présidente du tribunal de grande instance de Bobigny
La mesure d’accompagnement protégé des enfants
Catherine Mathieu, coordinatrice du pôle de l’état des personnes et affaires familiales - tribunal de grande instance de Bobigny
Prise en charge des enfants mineurs lors d’un féminicide ou d’un homicide au sein du couple
Dre Clémentine Rappaport, cheffe du service de pédopsychiatrie à l’hôpital Robert-Ballanger.

Échange avec la salle

10H30 : Violences sexuelles et prostitution
150 ans de luttes contre la prostitution
Xavière Gauthier, historienne, écrivaine, journaliste
Maison refuge pour les femmes victimes de la traite à des fins d’exploitation sexuelle et le numéro d’écoute - Italie
Maria Pia Vigilante, association Giraffa
Après sa marche pour l’abolition de la prostitution, témoignage de Rosen Hicher, animatrice d’un réseau de survivantes de la prostitution
Prise en charge et accompagnement des femmes victimes de la prostitution
Patricia Léger, directrice de l’Amicale du Nid 93
Améliorer le repérage et la prise en charge précoce des violences sexuelles
Dre Emmanuelle Piet, responsable des centres de planification familiale, service de PMI du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et présidente du collectif féministe contre le viol - CFCV.

Échanges avec la salle
Lecture d’extraits du livre La tête ne sert pas qu’à retenir les cheveux de Sabine Panet et Pauline Penot, par Sabine Panet, écrivaine.

12H30 : Panier-repas
Dédicaces de livres en lien avec « À la librairie » de Bobigny

14H00 : Bande annonce et présentation du film tunisien
« À peine j’ouvre les yeux » par la réalisatrice Leyla Bouzid

14H15 : Violences dans le couple
Centre d’écoute au Maroc
Chekhmane El Batoul, Union Nationale des Femmes du Maroc, responsable du centre d’écoute
Attention, idées reçues
Edouard Durand, magistrat, secrétaire général auprès de la cour d’appel d’Orléans
Présentation de nouveaux outils réalisés par l’Observatoire des violences envers les femmes
Ernestine Ronai, responsable de l’observatoire départemental des violences envers les femmes et coordinatrice nationale de la lutte contre les violences faites aux femmes au sein de la MIPROF.

Échanges avec la salle

15H30 : Théâtre "La sorcière" de Jules Michelet
Texte adapté, mis en scène et interprété par Julie Timmermann
« La Sorcière résonne diaboliquement en ces temps de néo-libéralisme tout-puissant
qui voient l’exacerbation des clivages sociaux, de la misogynie et des fondamentalismes religieux. Ce spectacle se veut une protestation enflammée contre l’oppression, la barbarie, la sauvagerie du monde des prédateurs, un réquisitoire contre la misère, un appel à la résistance, un hymne à la Liberté. » Julie Timmerman.

16H20 : Et pour continuer...
Pascale Labbé, conseillère départementale en charge de l’observatoire départemental des violences envers les femmes.

Où :
Bourse départementale du travail
1 place de la Libération
93000 Bobigny

Informations et inscriptions
Observatoire des violences envers les femmes
du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis
Direction de la prévention et de l’action sociale
Tél. : 01 43 93 41 93
Fax : 01 43 93 41 99
Mail : eronai@cg93.fr

 Affiches des 11ès rencontres Femmes du monde en Seine-Saint-Denis

JPEG - 168.3 ko



à lire aussi

Le monde sportif de Seine-Saint-Denis dessine ses Jeux

Jeudi 23 juin, le monde sportif de Seine-Saint-Denis a fait part de ses propositions pour animer le projet olympique Paris Seine-Saint-Denis 2024. Cette concertation s’inscrit dans une série d’ateliers conduits auprès de différents publics dans le département.


Journée olympique à Marville et signature d’une convention entre Paris et la Seine-Saint-Denis

600 jeunes étaient réunis au Parc Marville à La Courneuve pour la Journée olympique jeudi 23 juin. L’occasion pour la Seine-Saint-Denis et Paris de signer une convention pour participer pleinement aux transformations et au développement de leurs territoires à l’occasion des J.O de Paris 2024.


Jimmy Vicaut, la vie à cent à l’heure

L’athlète du CA Montreuil dispute ce week-end les Championnats de France à Angers, sur 100 et 200m. Quelques semaines après avoir égalé son record d’Europe dans son jardin du stade Delbert et alors que s’annoncent des Jeux de Rio qu’il a cochés sur son agenda, Jimmy Vicaut se livre. Interview.


Odyssée Jeunes 2016, des souvenirs plein la tête !

Grande nouveauté pour cette 7ème cérémonie de clôture à l’Académie Fratellini à Saint-Denis : un concours d’éloquence entre élèves est venu remplacer le traditionnel Carnet de voyage. Chaque classe a ainsi défendu ses couleurs par équipe à travers une performance orale originale et pleine d’humour.


Mathilde Johansson, parcours de haute volée

A 31 ans, après 12 ans de carrière au plus haut niveau et 11 participations à Roland-Garros, Mathilde Johansson, licenciée au Montfermeil Tennis 93, a raccroché la raquette. Retour sur une trajectoire de championne.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 405