print
 

40 ans de la promulgation de la loi Veil

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, et Pascale Boistard, secrétaire d’État chargée des Droits des femmes, ont présenté le programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG en France au Centre de planification familiale de l’hôpital Delafontaine à Saint-Denis, le 16 janvier 2015, à la veille du quarantième anniversaire de la promulgation de la loi Veil.

Il y a quarante ans était promulguée la loi portée par Simone Veil qui, en dépénalisant l’interruption volontaire de grossesse, donnait enfin aux femmes la possibilité d’avorter dans des conditions sûres et légales.
Ce texte représente un progrès majeur pour la condition des femmes et une étape clé dans la longue lutte pour leur émancipation.

Depuis 2012, le gouvernement a décidé de faire progresser ce droit, en permettant le remboursement à 100% de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) par l’Assurance maladie, en assurant la diffusion d’une information objective sur Internet à travers le site www.ivg.gouv.fr ou en décidant la gratuité de la contraception pour les mineures.

S’inspirant des retours du terrain et de la réalité du parcours des femmes aujourd’hui, il vise à améliorer l’information, faciliter le parcours des femmes et renforcer l’accessibilité de l’IVG partout sur le territoire.

Un programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG a donc été présenté lors de la visite des ministres du Centre de planification familiale à Saint-Denis, en présence notamment de Stéphane Troussel, le Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.

JPEG - 88.4 ko

En savoir plus sur le Programme national d’action

Un centre de planification près de chez vous

à lire aussi