print
 

Observer pour agir et prévenir

14e rencontre professionnelle de l’Observatoire départemental des violences envers les femmes : elle s’est déroulée vendredi 11 mars 2016 à la Bourse du Travail à Bobigny en présence notamment du docteur Denis Mukwege, prix Sakharov 2014.

Depuis 2002, l’Observatoire des violences envers les femmes, créé par le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis œuvre à faire progresser les droits des femmes.

Pour cette 14e Rencontre départementale, ouverte par Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental, l’Observatoire des violences envers les femmes avait choisi de travailler avec les professionnel-le-s présent-e-s sur deux thématiques.

D’abord sur le rôle de l’éducation et de la lutte contre les stéréotypes dès le plus jeune âge, avec la mise à jour du kit pédagogique à destination des professionnel-le-s, pensé avec et par les jeunes collégiens et collégiennes du département. Il a paru nécessaire de bâtir des outils pédagogiques et culturels et d’agir au service d’une ambition commune : permettre à chacun-e de faire évoluer les mentalités, déconstruire les idées reçues, pour construire des rapports humains fondés sur le respect et l’égalité.

Cette journée a également permis une réflexion sur l’amélioration de la prise en charge des femmes victimes de viol. Chaque année 84 000 femmes sont victimes de viols et de tentatives de viol.

Acteurs et actrices du territoire dans leurs domaines d’action, du social, de la police, de la justice ont fait découvrir les résultats de l’enquête départementale réalisée par l’Observatoire en partenariat avec le Tribunal de grande instance de Bobigny où il s’est agi d’analyser et de trouver collectivement des réponses.

Cette 14e rencontre a aussi été marquée par deux hommages : celui pour célébrer les 30 ans d’écoute et d’expériences du Collectif Féministe Contre le Viol (CFCV) et celui à la mémoire de Muriel Naessens, très engagée aux côtés de l’Observatoire depuis de nombreuses années, et décédée le 12 février dernier.

Autre moment marquant de la rencontre, la venue du docteur Denis Mukwege, Prix Sakharov 2014, pressenti pour le Prix Nobel de la paix et surnommé « L’homme qui répare les femmes ». 40000 femmes et 3500 bébés de moins de cinq ans victimes de viols avec mutilations ont été soignés par lui et son équipe dans l’hôpital de Panzi, en République Démocratique du Congo.

JPEG - 93.8 ko

Qu’y a-t-il de commun entre son travail et celui qui est mené par l’Observatoire en Seine-Saint-Denis contre le viol ? Pour Denis Mukwege, le viol ne concerne pas qu’une catégorie de personnes dans des ex pays en guerre comme la RDC. Tous les pays, toutes les classes sociales sont concernées. A la fin de sa présentation, Denis Mukwege a félicité et remercié l’Observatoire pour son action depuis sa création et a appelé à une prise de conscience collective.

Suite à son intervention, le Département a annoncé via Pascale Labbé, Conseillère départementale déléguée en charge de l’Observatoire départemental des violences envers les femmes, le déblocage d’une aide exceptionnelle de 2 500 € pour la fondation du docteur Mukwege.


Programme de la 14e rencontre
Journée animée par Laurent Sablic, journaliste

8h45 > Accueil

9h > Ouverture de la 14e rencontre départementale
Par Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

10h > Présentation du bilan de l’Observatoire départemental des violences envers les femmes
Par Ernestine Ronai, responsable de l’Observatoire départemental des violences envers les femmes et coordinatrice nationale de la Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF)

Présentation du rapport sur l’évaluation des dispositifs de lutte contre les violences faites aux femmes de la Délégation aux droits des femmes du Sénat
Roland Courteau, sénateur

Échanges

10h30 > Viol : résultats d’enquêtes inédites « Viols Femmes Informations : 0 800 05 95 95 », 30 ans d’écoute et d’expériences du Collectif Féministe Contre le Viol (CFCV)
Dre Emmanuelle Piet, présidente du collectif féministe contre le viol (CFCV) et responsable des centres de planification familiale, service de PMI du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis Présentation des résultats de deux enquêtes nationales sur les violences sexuelles Dre Muriel Salmona, psychiatre, psychotraumatologue, présidente de l’association Mémoire traumatique et Victimologie

Échanges

Présentation des résultats de l’enquête sur les viols et les agressions sexuelles jugés en Cour d’assises et au tribunal correctionnel, effectuée par l’Observatoire en partenariat avec le TGI de Bobigny
Dominique Pauthe, premier vice-président en charge des services pénaux au Tribunal de grande instance de Bobigny
Ernestine Ronai, responsable de l’Observatoire départemental des violences envers les femmes et coordinatrice nationale de la Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF)
Bertille Bodineau, démographe

Échanges

12h30 > Pause déjeuner

13h30 > Agir et prévenir
Projection du film « Tom et Léna », outil de formation créé par la MIPROF En présence de la réalisatrice Johanna Bedeau

Présentation du guide d’accompagnement du film
Édouard Durand, magistrat, conseiller à la cour d’appel d’Orléans, secrétaire général de la première présidence et conseiller à la chambre des mineurs

Présentation de nouveaux outils à destination des professionnel-le-s, réalisés par l’Observatoire
Guide d’aide à l’entretien auprès des femmes victimes de violences Jeunes contre le sexisme : présentation du « kit pédagogique »
Ernestine Ronai

Échanges

15h > Et pour continuer...
Pascale Labbé, conseillère départementale déléguée en charge de l’Observatoire départemental des violences envers les femmes

15h15 > Femmes victimes de viols et autres formes de violences sexuelles lors de conflits armés en RDC
Thierry Michel, co-réalisateur du film « L’homme qui répare les femmes »

15h30 > Projection de « L’homme qui répare les femmes – la colère d’Hippocrate » un film de Thierry Michel et Colette Braeckman, au Magic cinéma
« Prix Sakharov 2014, le docteur Mukwege est internationalement connu comme l’homme qui répare ces milliers de femmes, violées durant 20 ans de conflits à l’Est de la République Démocratique du Congo, un pays parmi les plus pauvres de la planète, mais au sous-sol extrêmement riche. Sa lutte incessante, pour mettre fin à ces atrocités et dénoncer l’impunité dont jouissent les coupables, dérange.
Il a fait l’objet d’une nouvelle tentative d’assassinat à laquelle il a, miraculeusement, échappé. Menacé de mort, ce médecin au destin exceptionnel vit dorénavant cloîtré dans son hôpital de Bukavu, sous la protection des Casques bleus. Mais il n’est plus seul à lutter. À ses côtés, ces femmes auxquelles il a rendu leur intégrité physique et leur dignité, devenues grâce à lui de véritables activistes de la paix, assoiffées de justice. »

Observatoire des violences envers les femmes
- Tél. : 01 43 93 41 93
- Mail : ftraore@cg93.fr ou eronai@cg93.fr

à lire aussi

Le monde sportif de Seine-Saint-Denis dessine ses Jeux

Jeudi 23 juin, le monde sportif de Seine-Saint-Denis a fait part de ses propositions pour animer le projet olympique Paris Seine-Saint-Denis 2024. Cette concertation s’inscrit dans une série d’ateliers conduits auprès de différents publics dans le département.


Journée olympique à Marville et signature d’une convention entre Paris et la Seine-Saint-Denis

600 jeunes étaient réunis au Parc Marville à La Courneuve pour la Journée olympique jeudi 23 juin. L’occasion pour la Seine-Saint-Denis et Paris de signer une convention pour participer pleinement aux transformations et au développement de leurs territoires à l’occasion des J.O de Paris 2024.


Jimmy Vicaut, la vie à cent à l’heure

L’athlète du CA Montreuil dispute ce week-end les Championnats de France à Angers, sur 100 et 200m. Quelques semaines après avoir égalé son record d’Europe dans son jardin du stade Delbert et alors que s’annoncent des Jeux de Rio qu’il a cochés sur son agenda, Jimmy Vicaut se livre. Interview.


Odyssée Jeunes 2016, des souvenirs plein la tête !

Grande nouveauté pour cette 7ème cérémonie de clôture à l’Académie Fratellini à Saint-Denis : un concours d’éloquence entre élèves est venu remplacer le traditionnel Carnet de voyage. Chaque classe a ainsi défendu ses couleurs par équipe à travers une performance orale originale et pleine d’humour.


Mathilde Johansson, parcours de haute volée

A 31 ans, après 12 ans de carrière au plus haut niveau et 11 participations à Roland-Garros, Mathilde Johansson, licenciée au Montfermeil Tennis 93, a raccroché la raquette. Retour sur une trajectoire de championne.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 405